LA FRATERNITE DE L'ABBAYE DE LA LUCERNE

vous êtes sur la page < chronique
                                                             

ABBAYE SAINTE TRINITE DE
LA LUCERNE

 

Chronique 2011 
                                                                                         

 

L'été est toujours le moment fort de l'année au cours duquel l'abbaye accueille visiteurs, vacanciers, touristes et pèlerins sur la route du Mont Saint Michel. Ainsi ce sont 500 à 600 personnes qui assistent aux messes en juillet et en août, animée par les membres de la Fraternité. La nef est pleine à craquer et les chants résonnent sous les voûtes toutes neuves.

 

Quatre offices solennels ont particulièrement marqué l'été 2011.

 

            Le 30 juillet, les trompes de chasse des « Echos de l'abbaye de La Lucerne » ont animé la traditionnelle messe de St Olaf, instaurée par l'abbé Marcel Lelégard pour marquer son attachement à la Scandinavie. St Olaf est né en 995 et est mort en martyr le 29 juillet 1030. Il fut roi de Norvège de 1016 à 1028 sous le nom d’Olaf II de Norvège. Baptisé à Rouen vers 1010, il a participé à la christianisation son pays. La messe se termina par la sonnerie des lourres, instruments à vent scandinaves de l'époque du bronze dont l'abbaye possède deux répliques. Cette année,  la messe a été particulièrement célébrée à la mémoire des victimes de la tragédie d'Oslo et de l'île d'Utoya.  Monsieur le Consul de Norvège à Caen et son épouse, Monsieur le Sous-Préfet d'Avranches et Monsieur le maire de La Lucerne d'Outremer assistaient à la cérémonie.

 

            Le 14 août, nous avons fêté le Bienheureux Achard. Evêque d'Avranches, ancien abbé de Saint Victor de Paris, il établit le nouveau monastère avec les premiers chanoines réguliers à l'emplacement actuel de l'abbaye en 1161. Il pose la première pierre de l'église abbatiale en avril 1164. Le Bienheureux Achard est un théologien et un philosophe fameux en son temps. Il a laissé des oeuvres remarquables dont un traité sur la Sainte Trinité ainsi que de grands sermons. Il a été inhumé dans l'église abbatiale sous la première arcade sud de la nef en 1171 avec pour seule épitaphe : « Hic jacet Achardus episcopus cujus caritate ditata est paupertas nostra » (ci-gît Achard, évêque d'Avranches, dont la charité a enrichi notre pauvreté). La chasse contenant ses reliques est déposée sous l'autel. La messe était célébrée par Monseigneur Guy Herbulot, ancien évêque du diocèse d'Evry-Corbeil Essonnes.

 

            Le 15 août, la Solennité de l'Assomption a été marquée par deux temps forts : la messe solennelle le matin où plus de 700 fidèles ont entonné le « Salve Regina » et la veillée mariale animée par la Fraternité avec la participation de de nombreux prêtres et diacres des doyennés de la Haye-Pesnel et de Granville. Nous avons ainsi méditer et prier Marie, la Mère de l’Eglise à partir de textes, commentaires et prières de Jean-Paul II. Des chants géorgiens nous ont aussi accompagnés. En effet, la traditionnelle procession dans le parc de l’abbaye nous a conduits jusqu’à la statue de la Vierge (dite de la Sainte Trinité) située dans l’allée de la Vierge bordée de roses près de l’aqueduc. 

 

L'été se termina le 28 août par la messe pour l'abbé Lelégard décédé 17 ans plus tôt le 29 août 1994. Toute sa vie, il la passa à restaurer l’abbaye de La Lucerne pour lui redonner vie bien au-delà des pierres afin que la vie chrétienne y reprenne et s’y développe.

Archives:

 

Bienvenue
Fraternite
Chronique
Album photos
Actualites
Journal
Horaires
Paroisse
Liens utiles
Pratique
Prier



assemblée




Trompes à la St Olaf



Statue du Bx Achard



Notre Dame de la Trinite


Abbé Marcel Lelégard

© Fraternité de l'Abbaye de La Lucerne - Nous écrire - hébergé par la CEF